Ces fondations s’accordaient sur :

 

Une aspiration commune : tendre vers un développement plus équitable de la Tunisie, de sorte que toutes les régions, y compris les plus marginalisées, puissent bénéficier des effets positifs de la transition démocratique en cours.

 

Un objectif partagé : Encourager le droit à l’initiative en permettant à des acteurs de changement issus de la société civile du Nord-Ouest tunisien de proposer des solutions à des besoins concrets, et de mener à bien des actions visant l’amélioration durable des conditions de vie dans leurs communautés.

Témoignages

ABIDI Rabii

Dès l’engagement avec le programme « fikra » comme chef de projet « fourrage vert » en partenariat avec l’association des promoteurs financés par la BFPME, j’ai...